America is back


Le mercredi 20 janvier signe un tournant pour l’Amérique. Sonne la fin d’un mandat chaotique incarné par le président des Etats-Unis, Donald Trump vers un mandat plus conforme incarné par le nouveau président élu Joe Biden. 

Retour sur l’investiture du 46ème président des Etats-Unis et de ses premier jours à la maison blanche.

Le 20 Janvier fut le moment le plus important de la vie de Joe Biden. Il prêta serment pour défendre la constitution américaine et pour devenir le nouveau président des Etats-Unis, 8 années après son serment de vice-président qu’il prête alors sous l’ère Obama. Durant cette investiture, de nombreuses personnalités ont assisté à l’événement. On pouvait voir ses prédécesseurs George W. Bush, Barack Obama et Bill clinton à l’exception de Jimmy Carter (très âgé). 

Mais deux faits marquant ont donnée une saveur particulière à cette investiture. D’abord, l’absence de Donald Trump, président sortant, ce qui n’était pas arrivé depuis plus de 150 ans. Puis, plus de 150 000 drapeaux ont été plantés en guise de remplacement des spectateurs (crise sanitaire oblige).

Une service de sécurité maximale est déployé, avec plus de 25 000 soldats affectés à Washington du fait des violences et de l’invasion du Capitole tenue quelques jours auparavant, par des supporters pro-Trump.

Previous Les dames
Next Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille

No Comment

Leave a reply

Your email address will not be published.